J'ai toujours été pour les excès de rémunération ( Xavier Bertrand)

J-L-SCHUK contactezmoi@jls2017.fr

L'éthique chez un jeune maire ? "Le plus jeune maire de France" mis en examen. Déja ??

Stéphane Sieczkowski-Samier, qui en 2014 avait été le plus jeune maire élu, est soupçonné de "prise illégale d'intérêts" et de "complicité de faux et d'usage de faux".

 Agé de 22 ans, Stéphane Sieczkowski-Samier, étudiant en droit, avait été, au moment de son élection, le plus jeune maire élu de France (Divers-droite), à Hesdin, dans le Pas-de-Calais. Mais depuis vendredi, le voilà mis en examen pour "prise illégale d'intérêts par personne dépositaire de l'autorité publique" et "complicité de faux et usage de faux". Egalement placé sous contrôle judiciaire par le juge d'instruction de Boulogne-sur-Mer, le jeune maire est notamment soupçonné d'avoir produit une fausse délibération municipale.  

Les faits remontent au mois d'avril 2016. Une délibération municipale est alors envoyée par le maire à destination de la sous-préfecture de Montreuil-sur-Mer. Cette délibération accorde le pouvoir de gestion des logements de la ville à l'agence locale Orpi. Or, la personne qui dirige l'agence n'est autre que la mère du maire, Christine Samier, elle même membre du conseil municipal. Le maire aurait présenté la décision comme prise, au sous-préfet, et aurait fait "fabriquer par un tiers une fausse délibération", "pour la justifier", selon le parquet de Boulogne-sur-Mer, cité par l'AFP. L'opposition accuse alors le conseil municipal ne n'avoir jamais fait voter cette délibération.  

 Sa mère également mise en examen

Mercredi 1er février, il avait été placé en garde à vue, et entendu par les enquêteurs financiers de la section de recherches de la gendarmerie de Lille,en compagnie de sa mère et du chef de la police municipale. Ces derniers ont également été mis en examen. Le responsable de la police, toujours selon le parquet de Boulogne, serait l'auteur de la fausse déclaration "sur instruction du maire". 

Stéphane Sieczkowski-Samier s'est défendu auprès de France3. "On me reproche un conflit d'intérêts, un faux en écriture, il n'y a eu aucun préjudice pour la commune, aucun enrichissement personnel", a-t-il expliqué. Celui qui avait annoncé sa candidature à la prochaine élection législative s'interroge: "à qui profite cette affaire?".  

La peine maximale pour ce genre de faits est de 15 ans de réclusion criminelle et 225 000 euros d'amende. 

 Par LEXPRESS.fr avec AFP , publié le 05/02/2017 à 21:44

Un clip choc sur le suicide des agriculteurs par les Jeunes Agriculteurs de Haute-Marne

Emplois et numérique . Sont-ils compatibles ?

Robots en Call Center .

WhatsApp, l’application mobile récemment rachetée par Facebook, qui pèse 19 milliards de dollars  n’emploie que 55 personnes« Traditionnellement création de valeur rimait avec création d'emplois. Ce n'est plus le cas »

Pour  les 20 années à venir ,il faut s’attendre à  la poursuite d'un chômage structurellement élevé, tandis que le marché du travail devrait redistribuer des actifs en trois groupes :

-des salariés sous contrat et sécurisés , les CDI à ‘perpète’ ( 6 millions de fonctionnaires) ,

-des salariés mercenaires , des auto-entrepreneurs , des travailleurs libéraux qui, via le travail en réseau, changeront d'entreprise en fonction de leurs missions avec , et l’arrivée de site internet avec la  mise aux enchère des emplois , l’Ubérisation de l’emplois,

-et enfin des salariés précaires formant un volant flexible. Exemple au Royaume Unis  avec 1 million de Britanniques qui sont employés dans le cadre d'un contrat à "zéro heure", c'est-à-dire sans garantie d'un temps de travail ou d'un salaire minimum.

Réjouissant... ? 

Ce Régime Social des Indépendants (RSI) créé en 2006 entrave et met en péril l'activité de bien des entrepreneurs de France. Un frein à la création d’emplois.

Les témoignages d’indignation et de consternation à l’égard des failles du RSI et de l’Urssaf abondent sur internet. Les réseaux sociaux, les forums ou des blogs, des fils de discussions interminables retracent les mauvaises expériences des cotisants.

Selon l’INSEE, on compte en France environ 2,3 millions de travailleurs indépendants, professions libérales, exploitants agricoles, patrons de l’industrie, du commerce et des services ou dirigeants de société.

Ce Régime Social des Indépendants (RSI) créé en 2006  entrave et met en péril l'activité de bien des entrepreneurs de France. Un frein à la création d’emplois.

Et les dysfonctionnements sont nombreux ;

  • Des doubles appels de cotisations
  • Des calculs incompréhensibles
  • Des droits bafoués
  • Des sommes réclamées et indues
  • Des procédures de recouvrements abusives
  • Des remboursements non effectués
  • Des retraites non versées
  • Des remboursements de soins non pris en compte
  • Un acharnement dans le non dialogue entre RSI et Assuré
  • Des réclamations de cotisations datant de plus de trois ans
  • Des oublis d'affiliation
  • Des oublis de radiation
  • Des cotisations réclamées après une liquidation judiciaire (par exemple)
  • Des saisies sur salaire après radiation
  • Des absences d'appels de cotisations (pour les oubliés du RSI vous pouvez demander jusqu'à 3 ans pour étaler la dette et ce, sans majoration)
  • Des avis de trop perçu fictifs
  • Des absences d'envoi de carte vitale
  • Des régularisations incompréhensibles.

La Cour des comptes avait déploré dans un rapport en septembre 2012 un "lourd échec", titrant une des parties du rapport "En 2008, une catastrophe industrielle". "L'impréparation de la réforme a immédiatement provoqué un blocage total lors de sa mise en œuvre effective", constatait la Cour des comptes, parlant de "dysfonctionnements majeurs" et d'"un choc de très grande ampleur aux conséquences durables pour les assurés". Bon ok et après ? Que font les parlementaires ? Ont-ils lus ce rapport ?

2 ‘’coups de gueule ‘’ le dysfonctionnement du RSI.

-Le RSI m'a complètement détourné de l'envie d'entreprendre en France. Son fonctionnement est digne de celui d'une secte. On vous demande de régler des cotisations dont vous ne comprenez pas le montant, et en face aucun interlocuteur valable capable de vous répondre. Seule réponse du RSI à mes demandes : le mutisme puis les huissiers. Au final j'ai déposé mon bilan et poursuivi le RSI, devant les tribunaux. Mon combat n'est pas encore fini ...

-Le RSI, créé par Dominique de Villepin, est un scandale que nous artisans payons très cher aujourd'hui. C'est un frein à l'embauche. Si on diminuait les charges de 20 % à 25 %, les artisans embaucheraient, et on pourrait donner du travail à 2 millions de chômeurs……

C'est le moment de changer la loi . 

Je demande une transparence sur le financement de leur think-tank, leur club, ou micro-parti ! @alainjuppe @francoisfillon 08:53 - 9 Juil 2014

Que voulait dire Rachida Dati en juillet 2014 ?

Et cet autre tweet ? 

Mais la théorie de la « bonne apparence » dont se sert allègrement @francoisfillon n’autorise pas tout, y compris des méthodes de voyous! 09:59 - 9 Juil 2014

"Il y en a une qui est prête à beaucoup parler, c'est Dati. Elle envoie des messages à Lemas"...Cette petite phrase de François Hollande était passée quasi inaperçue à la sortie du livre Un président ne devrait pas dire ça.

Fenech à raison , il faut un plan B d'urgence mais c'est sans doute trop tard .

Il y a plus de 2000 ans, à la fin de la république, à Rome, l'argent, déjà, gangrénait la vie politique.

Le roi Philippe II de Macédoine « disait qu'il était en mesure de s'emparer de n'importe quelle forteresse pourvu qu'un âne chargé d'or puisse y accéder » (Cicéron, Lettres à Atticus, I, XVI, 12).

Deux siècles et demi plus tard, à Rome, Pompée le Grand fait sienne cette maxime en l'appliquant aux règles de la compétition politique. Pour se faire élire, il n'hésite pas à recevoir somptueusement dans ses jardins les « courtiers d'élection » (divisores) appartenant à chacune des unités de vote (les 35 tribus) à l'intérieur desquelles se répartit le corps civique. Ces personnages sont officiellement chargés de partager les dons des candidats pour gagner le vote des électeurs. D'où provient l'argent ? Des patrimoines privés des sénateurs eux-mêmes, mais aussi, à l'occasion………………………..

Toute ressemblance avec l'actualité ...........

Que faudrait-il faire pour assurer en France une meilleure représentation politique des classes sociales, notamment des classes sociales les plus modestes ?

Ou sont les oligarques? Ici ! Là ! A droite , au centre , à gauche etc .

Que faudrait-il faire pour assurer en France une meilleure représentation politique des classes sociales, notamment des classes sociales les plus modestes ?

Les constats

 L’abstentionnisme gagne du terrain .

Une partie importante du corps électoral ne se déplace pas pour voter . Sans même tenir compte de ceux qui ne s’inscrivent pas sur les listes électorales…

La représentation politique du peuple n’a pas grand-chose à voir avec sa représentation sociologique

La classe dirigeante française forme un ensemble clos et replié sur lui-même, qui se caractérise par une grande homogénéité culturelle, sociale et socioprofessionnelle. Cette homogénéité donne l’impression qu’en France il n’y a plus de démocratie mais une oligarchie.

– plus le « niveau géographique » d’un mandat est élevé, moins les catégories modestes sont représentées. D’où ce décallage douloureux que les Francais ressentent entre "peuple" et "élite".

– les catégories « ouvrières-employées » sont nettement sous représentées au regard de ce qu’elle représente réellement dans les statistiques INSEE  (33,8%)

Compte tenu du cout exorbitant  des campagnes électorales, bon nombre d’ouvriers, d’employés, de salariés de la classe moyenne ne se présentent pas.

Voici donc pourquoi il y a peu ou pas  de maçon , d’artisan, de commerçant , d’agriculteur , mais majoritairement  des avocats, des médecins ,des hauts fonctionnaires  , des professionnels de la politique  qui du jour de leur naissance jusqu'à leur mort , ne  vont vivront que de l’agent public sans jamais avoir connu le chômage et les fins de mois difficiles .

 

Shengen , une passoire pour terroristes !

Crédit photos Atlantico-Yahoo

Dormez braves gens, avec le plan Vigipirate renforcé et l’état d’urgence vous êtes en sécurité vous ne risquez rien !

Le terroriste de Berlin a donc pu traverser la France ( via Lyon et Chambéry) en toute sécurité pour être stoppé par hasard à la gare de Milan .

Déclaration du ministre Bruno Leroux « pas de renforcement du dispositif après l'attentat de Berlin »

« J'ai souhaité venir ce matin à la gare de Lyon parce qu'il s'agit d'une gare qui va connaître une affluence très forte, aujourd'hui et demain. Aujourd'hui, c'est plus de 126 TGV qui vont partir de cette gare, c'est 66 000 personnes qui vont passer dans la gare, demain ce sera 75 000 personnes », a rappelé Bruno Le Roux. « J'ai voulu montrer la parfaite coordination de plus d'une centaine de personnes qui vont être amenées à travailler aujourd'hui en parfaite coordination entre les effectifs de police nationale, de gendarmerie, de l'opération Sentinelle et les effectifs sécurité SNCF- RATP », a-t-il poursuivi.

Interrogé sur les mesures prises en France après l'attentat de Berlin, Bruno Le Roux a répondu que deux unités de forces mobiles (environ 150 hommes) avaient été déployées "en supplément du contrôle aux frontières, sur la frontière Est et la frontière Nord, et sur les axes routiers et autoroutiers où il peut y avoir circulation".

Commentaire ; 150 hommes pour couvrir une frontière terrestre de près de 1500 km, comment dire ... heuuu ... du pain béni pour les 70.000 salafistes présents en France,

Mais qui sont ces mouvements pacifistes qui militent contre l’état d’urgence ? Extrait du fichier site internet « Sortir de l’état d’urgence » 

ü  Centre islamique Philippe Grenier (CIPG)

ü  Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (Acort)

ü  Association Avocats pour la défense des droits des détenus

ü  Association démocratique des Tunisiens en France (ADTF)

ü  Association femmes solidaires comité Saint-Denis

ü  Association France Palestine solidarité (AFPS)

ü  Association des Marocains en France (AMF)

ü  Association pour la reconnaissance des droits et libertés aux femmes musulmanes (ARDLFM)

ü  Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF)

ü  Association des Tunisiens en France (ATF)

ü  Association des universitaires pour le respect du droit international en Palestine (Aurdip)

ü  Syndicat des avocats de France (Saf)

ü  Syndicat français des artistes interprètes (SFA)

ü  Syndicat de la magistrature (SM)

ü  Syndicat de la médecine générale (SMG)

ü  Syndicat national des journalistes (SNJ)

« Les clichés, publiés par le journal Bild, datent de quelques heures après l’attaque. Elles ont été prises par des caméras de vidéosurveillance. On peut y voir le principal suspect de l’attentat au camion-bélier, qui a fait 12 morts et 56 blessés lundi, sortir d’une mosquée salafiste berlinoise. » (Cliquez sur le lien journal Bild)

 

Quand les élus de droite retournent leur veste suite à la victoire de François Fillon

La récente victoire deFrançois Fillon lors du premier tour de la primaire à droite, lui aura certainement redonné la légitimité qu’il avait quelque peu perdue aux yeux de certains.

Plutôt pressenti pour jouer éternellement les seconds rôles, ce triomphe aussi soudain qu’inespéré lui procure aujourd’hui une aura dont beaucoup aimerait profiter.


Cette montée en puissance inspire les élus de droite et la pensée que Fillon risque peut-être d’être le prochain président de la République sonne comme un rappel à l’ordre 

"il vaut mieux le ménager, on ne sait jamais "se disent ses anciens adversaires du Rhone.

La lutte contre la fraude identitaire , un sujet dissimulé par les pouvoirs publics

Crédit photo contribuables associés .

Selon une note remise au ministère de l’Intérieur en 2011, qui en conteste le contenu,500.000 à 1 million de passeports biométriques français seraient des faux. Plus généralement, selon Interpol,  40 millions de passeports auraient été volés depuis 2002 et un tiers des 2,1 milliards de passagers en 2013 aurait voyagé sans que leur passeport soit vérifié.

À titre indicatif, dans le crash du vol MH370 de la Malysian Airlines, on a pu après coup constater que l’identité de six passagers restait douteuse et que deux personnes ont embarqué avec des passeports volés.

La France s’est portée volontaire pour l’expérimentation de nouveaux contrôles d’identité faciale et iridaire en cours d’expérimentation à Roissy, à la gare du Nord ou à Cherbourg, mais ceux-ci ne seront généralisés aux frontières extérieures de l’espace Schengen qu’en 2020.

Une lutte contre ces fraudes, qui exclurait sine die de l’asile ceux qui y ont eu recours, diminuerait dans des proportions considérables le nombre d’entrants.

Article extrait de « Les migrations méditerranéennes en 2015. 
Chiffres et coûts, les réalités du présent, les scénarios du futur » par Jean-Paul Gourévitch. Étude n°34 de Contribuables Associés,
64 pages – 7 euros (port gratuit).

Attentat de Nice. Plus aucune trace ne permettra de servir les intérêts de l’enquête.

Une réquisition envoyée par le ministère de l’Intérieur, réclame que toutes les images prises sur les lieux où 84 personnes ont trouvé la mort le 14 juillet, soient détruites afin «d’éviter leur diffusion».

il faut se souvenir que pour les attentats de Paris , les victimes et les proches ont dénoncés les ratés de l'Etat .

« On ne peut pas dire toute la vérité à la télévision : il y a trop de monde qui regarde". Coluche.

 

L’Europe est malade de ses 32966 fonctionnaires. Elle n'est pas avare d'idées quand il s'agit de rédiger plus de 700 nouvelles normes ou directives par an .

Crédit photos by aipazcomun.org

La commission européenne en est à élaborer des directives relatives sur les  essuie-glaces des tracteurs agricoles ou forestiers à roues. Une autre illustration des règles kafkaïennes au niveau communautaire concerne les normes de qualité pour les bananes. Et de citer également que le poids minimal des concombres cultivés en plein air est fixé à 180 grammes et celui des concombres cultivés sous abri à 250 grammes, que la longueur minimale de certains concombres doit être égale à 25 ou 30 cm.

Gravier : Peu de gens le savent, mais les graviers utilisés dans l'UE doivent répondre à de strictes normes bruxelloises. Les constructeurs de la piste de l'aéroport de Cayenne, en Guyane, ont dû faire venir leurs cailloux de métropole .

Escargot de QuimperInscrite à l'annexe 2-4 de la «directive habitats», cette variété de gastéropodes est classée par Bruxelles parmi les espèces protégées. À Brest, sa seule présence a empêché la construction d'un stade.

Plats chaudsAvis aux vendeurs de paella sur les marchés : depuis 2005, le «paquet hygiène» de Bruxelles impose que les étals présentant des plats chauds soient maintenus en permanence à une température d'au moins 63° C.

Les patrons de petites et moyennes entreprises se plaignent des entraves des normes et régulations imposées par Bruxelles sur leur liberté d'entreprendre. Les agriculteurs critiquent les contraintes de la politique agricole commune. Les pêcheurs souffrent des restrictions imposées par l'UE.

La pauvreté, la précarité et le chômage ont atteint des sommets inconnus depuis un siècle. Les politiques de l’UE ont ressuscité une catégorie que les luttes sociales avaient fait disparaître : le travailleur pauvre. Elles ont amplifié un phénomène autrefois marginal : le travailleur détaché.

C’est cela que nous ne voulons plus.

 Non à une Europe normative ,antisociale qui nous asphyxie et qui est incapable de contrôler ses frontières. Le retour du hooligan russe illustre bien  que nos frontières européennes sont grandes ouvertes.

OUI à une union européenne respectueuse de nos souverainetés populaires .

Revue de presse sur le mépris du peuple. Voici comment l’oligarchie des élus a pris notre société en otage.

« «  Les classes populaires sont évacuées du débat politique par ceux qui prétendent agir pour leur bien. Par exemple, alors qu’ils représentent 23 % de la population, les ouvriers ne comptent que 2 élus sur 577 à l’Assemblée nationale » ».

(Aurélien Bernier  Le Monde Diplomatique)

« «  Ma famille politique ne comprends même pas ce qu’est le mépris de classe » »

(H.Guaino)

« «  En France il y a la condition sociale d’un coté et la caste de l’autre » »

R.Dati)

« «  Dans les sociétés dans mes dossiers, il y a la société Gad : il y a dans cet abattoir une majorité de femmes, il y en a qui sont pour beaucoup illettrées » »

(E.Macron) .Depuis il s’est excusé.

« « Les sans-dents ! » » Il s'est présenté comme l'homme qui n'aime pas les riches. En réalité, le président n'aime pas les pauvres » ».

(Livre de V.Trierweiler)

« « Casse-toi pauvre con » » (N.Sarkozy) il exprimera des regrets plus tard.

« « Les classes sociales sont de retour !  La plupart des élus et des membres de l’exécutif de la nation ont une vision lointaine de la société et des rapports de classe, ils s’intéressent peu aux catégories populaires.» ».

 (Observatoire des inégalités)

Les professionnels de la politique imbus d'un mépris social non contrôlé parlent abondamment dans les médias de "l'abandon des classes populaires" et de "l'autarcie des élites", en prétendant "redonner la parole au peuple".
Pour redonner la parole au peuple il faut dissoudre l’assemblée nationale et convoquer des élections législatives anticipées.

Et il y a cette  réforme des collectivités territoriales de 2010 qui a eu  des  effets désastreux pour la démocratie.

 En supprimant  le panachage dans les listes, on concentre tout le pouvoir sur la tête de liste et on accentue l’effet de majorité/opposition – avec une opposition si faible, du fait de cette prime, qu’elle n’a aucune chance d’infléchir les décisions qui sont prises par une majorité « tenue » par le maire et sa garde rapprochée, comme c’est le cas dans l’écrasante majorité des communes qui appliquent ce scrutin.

Et pour s'assurer du soutien des parlementaires des Républicains à la primaire, Nicolas Sarkozy leur a promis de revenir sur la loi du non-cumul des mandats, selon Le Canard enchaîné. Déclaration confirmée par le maire de Rillieux candidat aux prochaines législatives.

Conclusion

La décentralisation devait, selon ses promoteurs, rapprocher les élus des citoyens. Elle n’a fait que les en éloigner socialement. L’augmentation du niveau de responsabilité locale et les changements de scrutin ont conduit à une sélectivité sociale toujours plus forte au cours des trente dernières années 

 

Comme disait De Gaulle « les français sont des veaux ». Apres avoir aimé sa police il y a plusieurs mois, aujourd’hui une minorité de français la déteste .

Soyons rassurés, 82% des Français ont aujourd'hui une bonne opinion de la police . Autre indice de la popularité des policiers , une affluence record des candidaturespour intégrer les rangs des forces de l’ordre.

Mais qui sont ces casseurs animés par la violence et la haine de la police ?

Je n’invente rien .Sur le web « ils se revendiquent d’un collectif de militant-e-s de quartiers, de journalistes, d’universitaires qui tou-te-s vivent, travaillent, ou militent en banlieue. Réuni-e-s au lendemain des révoltes de 2005, tou-te-s issu-e-s de différents courants de gauche radicale extra parlementaire ».

Tout est dit.

Réduire le nombre d’élus ne serait ni un scandale, ni une révolution.

Taux d'occupation ; 30 % sauf le mercredi jour de TV en direct.

Lors de l’un de ses premiers meetings à Lambersart (Nord), après avoir promis d'instaurer des primaires à droite et étrillé François Hollande, Nicolas Sarkozy a bifurqué sur la question du nombre de sénateurs et de députés en France Nicolas , trop important à ses yeux.
Dans l'absolu, le nouveau Président de l'UMP ( devenu LR) n'a pas tort.
La France dispose aujourd'hui de 577 députés et 348 sénateurs, soit un total de 925 parlementaires, un nombre jamais atteint sous la 5 eme République.

Et le Sénat ? Claude Bartolone propose de supprimer le Sénat dans sa forme actuelle pour le fusionner avec le Conseil économique et social ce qui provoque la colère des sénateurs mais relance le débat sur la suppression de la Haute assemblée. Faut-il supprimer le Sénat? 

Réduire le nombre d’élus ne serait ni un scandale, ni une révolution. Il n’est pas certain qu’une Assemblée nationale avec 400 députés soit plus efficace et moins couteuse qu’une Assemblée à 577.  Mais pour rénover notre démocratie et notre Parlement, il faudrait des propositions nettement plus ambitieuses et de l’audace.

Mais les parlementaires LR, PS ,PC ,EELV  et autres sont-ils prêt à se suicider en perdant leur mandat ? Le cas Thomas Thevenoud illustre bien ce sentiment de toute puissance et d’impunité quitte à ne pas démissionner. Claude Bartolone disait   : « Thomas est le meilleur de sa génération. » !!!!!!!!!

De manière plus pragmatique, pour réduire le nombre de parlementaires, il faudrait  que ceux-ci votent une réduction significative de leur nombre. Ce qui est peu probable, voir impensable.

 D’autant qu’une évolution du nombre d’élus nécessitera forcément un redécoupage, qui fera forcément des victimes de plus pour ''pole emploi ''.

En l’état, il semble illusoire que la majorité actuelle ou future vote une telle réduction, alors qu’elle se ferait déjà laminer aux prochaines législatives (à moins qu’elle ne s’accompagne d’une proportionnelle intégrale, mode de scrutin qui lui permettrait de sauver les meubles).

En conclusion nous en retenons la volonté affichée de N/Sarkozy de réduire la ‘’ voilure ‘’parlementaire’’.

Mais il faut souligner que les partis politiques sont devenus des syndicats d'élus ,des machines à collecter de l'argent publique , pas moins de 70 millions d'euros ont été distribués en 2013 à 52 formations politiques .

NB : F/ Bayrou propose de passer le nombre de députés de 577 à 400, soit une baisse de 30 %, dont 100 élus à la proportionnelle. 
Marine Le Pen y est favorable , Alain Juppé aussi . Et François Hollande lui-même serait favorable à une diminution du nombre de députés. 

A quand les réformes ?

Wait and see !

Passer de 577 députés à 400 , c’est environ 173 millions d’euros d’économie .

source: bfmbusiness.com