«Tirer les leçons» de l'affaire Cahuzac avait dit le Président Hollande .

Le contrôle fiscal de Thomas Thévenoud déclenché dès son entrée au gouvernement par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), est à l'origine de la démission jeudi de l'éphémère secrétaire d'État

Les réactions de ses collègues députés  sont sans appel : ils disent leur déception, leur colère et leur écœurement, après avoir appris les déboires fiscaux de Thomas Thévenoud.

De mon point de vue c’est la ‘’voyoucratie’’ au plus haut niveau de l’Etat .

Avocat et ex-collègue de Cahuzac, il se drapait dans son costume de chevalier Bayard pourfendeur des fraudeurs fiscaux.

Ne pas payer ses impôts quand on est député c'est inadmissible et écoeurant.

Et ce n'est pas fini ! Ils sont environ 60 parlementaires en délicatesse avec le fisc .

Revenons à la HATVP.

 La HATVP, nouvelle instance indépendante créée par les lois post-Cahuzac d'octobre 2013 a engagé le contrôle fiscal des ministres dès le lendemain de leur nomination.

Objectifs controler les déclarations de patrimoine et d'intérêts pour :

  • les députés européens ;
  • les ministres ;
  • les membres des cabinets ministériels et collaborateurs du président de la République ;
  • les principaux élus locaux (conseillers généraux et régionaux, maires de communes de plus de 20 000 habitants, adjoints pour celles de plus de 100 000 habitants, etc.) ;
  • les dirigeants des entreprises publiques (dans lesquelles l'Etat est majoritaire).

La Haute Autorité contrôle les déclarations de près de 9 000 personnes. Les déclarations de patrimoine ne sont pas consultables publiquement, au contraire des déclarations d'intérêts, dont le but est de controler que les éventuelles activités annexes des responsables n'entrent pas en conflit avec leur fonction publique.

 C'est cette procédure qui a conduit à la démission de Thomas Thévenoud", selon une déclaration de Jean-Louis Nadal.

Mais qui est Jean Louis Nadal ?

JLN  ne s'est jamais caché d’avoir le cœur à gauche. C’est un homme rond de caractère, petit de taille, au tutoiement facile, à la chaleur et l'accent ensoleillé comme un ultime souvenir de son enfance en Tunisie. Il a fait toute sa carrière au parquet : substitut à Saint-Nazaire, Nantes, Bordeaux il passe dix ans comme formateur à l'Ecole nationale de la magistrature, avant d'etre aspiré en 1984 au cabinet de Robert Badinter garde des sceaux. Il rebondit utilement comme avocat général à Versailles, puis à Paris. Après un passage comme procureur à Créteil, il est promu procureur général à Bastia, Lyon, Aix. Il est de retour dans la capitale en 2001 à la tête de l'inspection générale des services judiciaires avant, commandeur de la Légion d'honneur, d'accéder au sommet de la gloire  : procureur général près la Cour de cassation, de 2004 à 2011 .

Vous voulez tout savoir sur vos parlementaires alors consultez le site ; http://www.hatvp.fr/.

La HATVP met à la disposition du public la liste des déclarations et appréciations publiées sur son site Internet, les déclarations sont disponibles en format PDF.

Observations du rédacteur ; les Français rejettent les affaires mais votent toujours pour des élus en délicatesse avec la justice à croire qu’ils ont la mémoire courte .

Qui a dit  «Si on n'investit que ceux qui n'ont pas été condamnés par la justice, on n'a plus de candidats dans les Hauts-de-Seine.» ? (kcirtap ynaklab)

Qui a également dit ; «Il y a 57 élus socialistes, maire de grandes villes, parlementaires ou présidents de conseils généraux, qui ont été mis en examen ou condamné et qui continuent à occuper d'éminentes fonctions.» ?(inireug leon naej)

Si Judas vivait, il serait ministre d’État " Jules Barbey d’Aurevilly (1808-1889)